Niveau National

Archives de la Cour grand-ducale.

Les archives de la Cour grand-ducale conservent des documents sur l’appropriation de l’ancien hôtel du Gouvernement en palais grand-ducal, la transformation des châteaux de Betzdorf, Fischbach et Colmar-Berg. La consultation se fait sur base d’autorisation.

www.monarchie.lu


Archives nationales du Luxembourg

Les archives notariales pour connaître l’évolution des propriétés

Le minutier central des notaires couvre la totalité du territoire de l’actuel Grand-Duché de Luxembourg pour la période de 1606 jusqu’à l’époque actuelle.
Aujourd’hui ce fonds, qui est en croissance continue, se compose de 8 935 liasses.
Ces archives ont leur base légale dans la loi sur l’organisation du notariat du 9 décembre 1976, qui stipule l’obligation pour les notaires de déposer leurs minutes ayant plus de 60 ans aux Archives nationales.

Le fonds se compose de deux sortes de documents

  • des minutes, à savoir des actes notariés originaux
  • des répertoires, où les notaires inscrivent par numéro d’ordre tous les actes reçus.

Les fonds modernes
Les fonds modernes rassemblent en principe les documents de 1795 à 1880.
Les fonds modernes regroupent e.a. les fonds

  • du régime français (1795-1815)
  • du régime des Pays-Bas (1815-1839)
  • du régime belge (1830-1839)
  • de l’administration royale grand-ducale (1839-1880).

Les fonds modernes s’arrêtent en principe en 1880.

Les fonds des cours et tribunaux

Ces fonds regroupent tous les documents d’archives issus des différents cours et tribunaux depuis 1795 à nos jours.
Y figurent, les documents du tribunal criminel et de la cour d’assises datant des XVIIIe et XIXe siècles

Les collections

Cette section est destinée à la conservation de documents qui, en raison de leur nature ou de leur origine, sont difficiles à classer dans une des autres sections.

Il s’agit en particulier

  • du fonds des cartes et plans, qui rassemble des cartes géographiques de différentes époques, des plans cadastraux et des plans de l’Administration des Bâtiments Publics
  • de collections photographiques, par exemple celle du Service Gouvernemental d’Expansion Économique et Touristique, contenant plus de 7 000 images allant des années 1950 à 1970
  • du fonds des cartes postales, totalisant plus de 4 000 cartes postales ainsi qu’une collection d’environ 7 000 affiches de nature culturelle et touristique.

Les fonds des ministères, administrations et institutions publiques

La majorité des collections conservées aux Archives nationales appartient au fonds des ministères, administrations et institutions publiques, qui regroupe des documents rédigés par les administrations, ministères ou autres institutions publiques depuis 1880.

Les fonds relatifs à la forteresse de Luxembourg, aux Travaux Publics et aux Bâtiments Publics sont d’un intérêt tout particulier pour l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme. Plusieurs projets de construction sont conservés également dans les documents relatifs aux Ministères maîtres de l’ouvrage.

Outre des pièces originales du Ministère des Affaires étrangères et de nombreuses ambassades du Luxembourg, ce fonds comprend par exemple des documents des Ministères de la Justice, de l’Éducation nationale ou du Ministère d’État ainsi que l’ensemble des traités et accords passés par le Luxembourg avec d’autres États entre 1817 et 1973.

S’y ajoutent les documents laissés au Grand-Duché par le Chef der Zivilverwaltung (1940 – 1944).

Les fonds des institutions législatives

Comme la Chambre des députés gère ses propres archives, les Archives nationales conservent les documents de la Chambre datant d’avant 1940.

Cette date correspond à l’installation du pouvoir occupant allemand dans le bâtiment de la Chambre des députés et au transfert des documents présents vers les Archives nationales.

La collection contient des informations nombreuses et détaillées sur l’organisation interne de la Chambre ainsi que sur les questions nationales et internationales traitées par les représentants du peuple.

Le Conseil d’État a lui aussi confié ses documents aux Archives nationales.

Les écrits les plus anciens de ce fonds remontent à 1857 et constituent eux aussi une documentation précieuse sur l’organisation interne du Conseil d’État et sur les questions qui lui ont été soumises.

Les fonds d’organisations internationales

Ce fonds est destiné à héberger les archives des organisations internationales, dont celles de l’Union de l’Europe occidentale.

Au cours des mois précédant la clôture de l’UEO en 2011, son Conseil permanent a décidé de confier les archives de l’organisation aux Archives nationales.

Ce fonds prestigieux, transféré à partir de Paris et de Bruxelles au Grand-Duché, est désormais consultable et constitue une importante source pour l’histoire des relations internationales.

Les fonds d’entreprises

En 1989, la direction générale de l’Arbed décida de confier aux Archives nationales une partie de ses fonds historiques afin d’en permettra l’accès public.

Au fil des années, ce fonds, qui comprend des documents allant de 1865 à 1985 relatifs à l’histoire économique, politique, sociale, à l’histoire des techniques et de la construction, s’est accru pour compter aujourd’hui quelque 4,5 km d’archives.

Il est complété par environ 12 000 cartes et plans et une centaine de photographies et de négatifs sur verre.

L’intérêt croissant pour l’histoire économique a conduit au transfert aux Archives nationales d’autres fonds d’archives d’entreprises, dont ceux

  • de la Briqueterie de Bettembourg
  • de la Poudrerie de Luxembourg
  • de Paul Wurth
  • des Ardoisières de Haut-Martelange
  • des Ets. Duchscher.

Un autre fonds de grand intérêt pour l’histoire économique du Luxembourg est celui des chemins de fer, dont les documents couvrent les années 1870 à 1980.

Donation de l’Association Luxembourgeoise des Ingénieurs, cette bibliothèque doit sa richesse avant tout à la bibliothèque technique de l’ingénieur luxembourgeois Guillaume J. Kroll. Elle comprend environ 500 volumes.

Pour mieux comprendre les documents d’archives et faciliter le travail de recherche, les ANLux mettent des outils spécialisés à la disposition des lecteurs.

De très nombreux livres sont immédiatement et librement accessibles dans notre salle de lecture.

Bon nombre d’outils sont aussi consultables en ligne.

Avec votre accès Wifi gratuit, vous pouvez les consulter sur votre ordinateur portable dans notre salle de lecture. 

Outils pratiques facilitant le travail sur les documents datant de 762 à 1795

Outils pratiques facilitant le travail sur les documents datant de 1795 à 1880

Outils pratiques facilitant votre travail sur les documents à partir de 1880

Outils pratiques facilitant le travail sur les documents sur l’histoire économique

Outils pratiques facilitant votre recherche généalogique

Conscients que l’histoire du Luxembourg est étroitement liée au passé des régions limitrophes, les ANLux proposent des liens vers des Archives étrangères ou autres sites étrangers utiles.

Archives de pays voisins

Sites spécifiques en relation avec les documents à partir de 1880

Sites spécifiques en relation avec l’histoire économique

www.anlux.lu/

Recherche et commande de documents  en ligne : http://query.an.etat.lu/Query/suchinfo.aspx

Archives nationales de Luxembourg
Plateau du Saint-Esprit
Lundi au vendredi 8h30 – 17h30
Samedi 8h30 – 11h30

Tel (+352) 2478 66 60
Fax (+352) 47 46 92


Archives diocésaines

Outre les archives des fabriques d’églises regroupées dans les différentes paroisses, respectivement les archives communales et traitant des questions d’ameublement, d’entretien et de construction,  les archives diocésaines peuvent également avoir un intérêt pour l’histoire de l’art, de l’architecture au Luxembourg

Archives diocésaines
4, rue Génistre
B.P. 419
L-2014 Luxembourg
Tél. : 462023

Bureaux ouverts au public : 9h00 à 12h00 & 14h00 à 17h00ourriel :
Consultation d’archives sur rendez-vous


Bibliothèque nationale et réseau de bibliothèques

La Bibliothèque patrimoniale conserve et catalogue toutes les publications éditées au Luxembourg – les Luxemburgensia – qui lui sont soumises par dépôt légal, ainsi que les publications parues à l’étranger en rapport avec le Luxembourg.

La Bibliographie luxembourgeoise est consultable en ligne. Le réseau bibnet.lu compte plus de 35 bibliothèques, parmi elles les bibliothèques des facultés de l’Université du Luxembourg et des instituts culturels de l’Etat.

Depuis 2006, la BnL gère le portail findit donnant accès aux publications numériques. À côté des publications sur support papier, elle offre à ses lecteurs un nombre croissant de documents sous format numérique : e-journals et bases de données accessibles via le portail findit.lu, documents luxembourgeois numérisés consultables sur eluxemburgensia et /ou a-z.lu.

La BnL participe au projet europeana, bibliothèque multimédia européenne, et fait partie des membres fondateurs du Réseau francophone des bibliothèques nationales numériques.

a-z.lu est l’interface de recherche commune des collections du réseau des bibliothèques luxembourgeoises bibnet.lu. a-z.lu rend ainsi plus visible l’offre documentaire, sous forme imprimée ou numérique, à disposition au Luxembourg. a-z.lu regroupe environ 1.2 million de notices bibliographiques issues du catalogue collectif et plus de 2 millions d’articles de presse numérisés d’eluxemburgensia.lu, accessibles en texte intégral. Les usagers inscrits à la Bibliothèque nationale ou à la Bibliothèque de l’Université ont accès à de multiples bases de données, ebooks et articles scientifiques de findit.lu.

Le développement de a-z.lu fait partie des missions nationales de la Bibliothèque nationale en sa qualité de coordinatrice du réseau des bibliothèques luxembourgeoises bibnet.lu dont elle gère les systèmes informatiques et outils connexes.

Rechechez et commandez des documents en ligne :

 www.bibnet.lu

www.bnl.lu

Bibliothèque nationale de Luxembourg
37, Boulevard F.D. Roosevelt
L-2450 Luxembourg
Tel. : (+352) 22 97 55-1
Fax : (+352) 47 56 72

Heures d’ouverture
Bibliothèque et médiathèque : du mardi au vendredi de 10h30 à 18h30, le  samedi de 9h à 12h
Prêt international : du mardi au vendredi de 10h30 à 18h30 Réserve précieuse | Cedom | Livres illustrés et livres d’artiste : sur rendez-vous


 Centre national de littérature, Mersch

Souvent la littérature et la poésie décrivent des paysages naturels ou urbains, reflètent le ressenti  des personnes d’un espace public ou privé.  L’architecture et l’urbanisme à travers le regard des auteurs luxembourgeois d’expression luxembourgeoise, française ou allemande.

Le Centre National de Littérature est en premier lieu un institut scientifique, un centre de recherche documentaire pour la littérature Luxembourgeoise, qui met à la disposition des chercheurs une bibliothèque et des archives.

Consultez la bibliothèque du CNL en ligne :

Catalogue partiel

Consultez les archives du CNL en ligne :

Collections privées et institutions

Collections spéciales

Catalogue des archives

Consultez le catalogue du réseau www.bibnet.lu

 


 Musée National d’Histoire et d’Art

Outre ses expositions permanentes et temporaires, les collections du MNHA contiennent plusieurs fonds touchant également à l’architecture.  Des photographies anciennes, des tableaux et des sculptures d’artistes font partie de ces collections exposées ou conservées sur plusieurs sites. La bibliothèque du musée national d’histoire et d’art est accessible uniquement sur rendez-vous. La consultation des ouvrages se fait exclusivement sur place.
L’accès se fait par thèmes, selon les départements du musée :

Archéologie : préhistoire, protohistoire, époque gallo-romaine, Moyen-Âge
Arts décoratifs : argenterie, orfèvrerie, céramique, mobilier, agriculture, artisanat
Arts et traditions populaires
Beaux-Arts : les artistes sont classés par ordre alphabétique et/ou selon les différents pays (France, Allemagne, Italie…)

Toutes les publications du musée sont accessibles en consultation sur place.

Archives

Les archives du musée comprennent des photographies dont les plus anciennes datent de 1865 (prises de vue de la forteresse). Plusieurs ektachromes couvrent aussi les différentes sections du musée. Il est possible d’obtenir un nouveau tirage à partir d’une photographie ancienne.

Inventaire général

L’inventaire général regroupe toutes les acquisitions du musée selon leurs numéros d’inventaire depuis les origines du Musée national d’histoire et d’art.

Un aspect original : musée et monuments urbains

Alors que nous avons pris l’habitude de visiter un château-fort médiéval, un château baroque ou encore une maison paysanne traditionnelle, il est plus rare de parcourir d’anciennes maisons de ville. C’est possible en visitant la section Arts décoratifs / Arts et traditions populaires qui est logée dans des habitations nobiliaires et bourgeoises exceptionnellement bien conservées. Leur architecture témoigne de l’évolution de l’habitat du Moyen-Age au 19e siècle.

Au cours des décennies 1960 et 1970, les responsables ont opté pour un musée s’accordant au caractère historique de ces maisons. Ceci, pour répondre aux exigences de la sauvegarde du patrimoine architectural et pour donner un cachet au musée. Il y a en effet une grande concordance entre le contenant et le contenu sur les plans chronologique et thématique.

Aussi était-il logique, lors de la rénovation partielle de 1997, d’associer encore davantage le patrimoine en place et le patrimoine déplacé, c’est-à-dire les collections. La typologie de ces maisons, la distribution des pièces, les escaliers et les cheminées en place sont intégrés au programme d’exposition et signalés au visiteur autant que les collections réunies à partir d’endroits différents. Certaines pièces d’habitation ont pu conserver leur fonction originale ou ancienne dans le cadre du musée, d’autres en ont changé : il s’agit de “reconstitutions” ou d’évocations de salons, de cuisines, de “Stuff” ou de chambres à coucher. Quelquefois les salles in situ offrent seulement des espaces équivalents au milieu d’origine des objets exposés. Enfin, de nombreux objets et thèmes sont présentés sans rapport direct avec le cadre architectural en place. Cependant, à chaque fois qu’elle est connue – les recherches dans les archives étaient très précieuses à cet égard – la fonction originale ou ancienne de la pièce est indiquée. Pour éviter la confusion entre les éléments in situ et les éléments rapportés et regroupés, les notices explicatives se différencient clairement dans leur présentation. Montrer comment l’architecture domestique traduit en termes d’espaces un style de vie, constitue un des buts de l’exposition. Ainsi le visiteur peut, le plus souvent possible, parcourir les pièces anciennes.

La notion d’in situ peut également être étendue à l’archéologie (“Grabe, wo du stehst”). C’est ainsi que des ouvertures recouvertes d’une plaque de verre ont été aménagées dans le sol du hall d’entrée d’une des maisons pour offrir la vue sur un dallage en pierre plus ancien et sur le système de récupération de l’eau de pluie. De même, il a été possible d’exposer dans le musée de la rue Wiltheim les objets trouvés dans la maison de la rue Wiltheim. A cela s’ajoutent dans les caves les vestiges dégagés en 1998 de l’enceinte médiévale de la ville de Luxembourg.

Quand, en 1981, le Musée national d’histoire et d’art de Luxembourg a été distingué à l’occasion du Prix européen du Musée de l’Année 1980, ce fut essentiellement pour son extension consacrée à la section appelée à l’époque « Arts industriels et populaires ».

Informations :

http://www.mnha.public.lu/

Musée National d’Histoire et d’Art
Marché-aux-Poissons
L- 2345 Luxembourg
Centrale téléphonique +352 47 93 30 -1


CNRA Centre National de Recherche Archéologique, Luxembourg

 

Centre National de Recherche Archéologique
241, rue de Luxembourg
L-8077 BERTRANGE
GRAND-DUCHÉ DE Luxembourg
Tél: 260281-1


Service National des Sites et Monuments Nationaux

Le Service des sites et monuments nationaux, institut culturel de l’Etat, a pour mission principale l’étude, la conservation, la protection et la mise en valeur du patrimoine architectural national, à savoir le patrimoine rural et urbain, le patrimoine féodal et fortifié, le patrimoine religieux, le patrimoine paysager ainsi que le patrimoine industriel.

Le Service des Sites et Monuments nationaux dispose d’une bibliothèque spécialisée et est l’éditeur de plusieurs publications.

Consultez les publications en ligne :

http://www.ssmn.public.lu/publications/index.html

http://www.ssmn.public.lu

Service des sites et monuments nationaux
26, rue Münster
L-2160 Luxembourg
Europe

Tél: (+352) 247 866 52


Legilux

Le site Legilux est le portail juridique du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg sur Internet. Les projets de construction et d’aménagement se font sur base de lois et arrêtés.

Il permet d’accéder à la législation luxembourgeoise, soit sous la forme de textes bruts du Mémorial A, soit sous forme de textes coordonnés, contenus en grande partie dans des Codes et des Recueils de Législation.

Le site est subdivisé en trois domaines principaux, à savoir:

L’Espace Législatif regroupe les publications concernant la législation luxembourgeoise, et diverses publications ainsi que des textes coordonnés.  Les archives en ligne remontent jusqu’en 1617.

L’Espace Administratif regroupe les publications dites « administratives ». Il s’agit principalement des recueils du Mémorial B, ainsi que de l’Annuaire Officiel d’Administration et de Législation. Les archives en ligne remontent jusqu’en 1854.

Service Central de Législation
43, boulevard F.-D. Roosevelt
L-2450 Luxembourg

Consultez  des documents législatifs en ligne : www.legilux .lu


Administration des bâtiments publics

Sans préjudice des dispositions légales et réglementaires fixant les attributions d’autres organes de l’État, l’administration a les attributions suivantes :

  • l’étude et l’exécution des bâtiments publics nouveaux financés par l’Etat, y compris leurs équipements et l’aménagement des alentours;
  • l’étude et l’exécution des bâtiments publics nouveaux réalisés par voie de préfinancement assuré par une institution parastatale, ou un établissement privé, y compris leurs équipements et l’aménagement des alentours;
  • le conseil et l’assistance technique en matière de construction aux institutions parastatales et aux établissements publics sous tutelle d’autres ministères;
  • l’établissement et la gestion de l’inventaire des bâtiments publics;
  • l’établissement et la gestion des programmes de maintenance des bâtiments publics, de leurs équipements, alentours et plantations;
  • la maintenance et la gestion technique des bâtiments publics et de leurs équipements spéciaux;
  • l’étude et la réalisation des travaux de transformation, d’agrandissement et de réhabilitation des bâtiments publics y compris leurs équipements et l’aménagement des alentours;
  • l’établissement et la gestion de l’inventaire des biens meubles équipant les immeubles affectés aux services publics, à l’exception des biens meubles rentrant dans l’attribution des instituts culturels;
  • gestion et maintenance de ces biens meubles;
  • l’expertise des propriétés bâties à acquérir et à céder par l’État.

Dans l’exercice de ses attributions, l’administration peut faire appel à la collaboration des hommes de l’art du secteur privé.

Consultez les publications de l’Administration des Bâtiments Publics : http://www.abp.public.lu/publications/index.html

Consultez des documents en ligne :

http://www.abp.public.lu/functions/recherche-avancee/index.php

Administration des bâtiments publics
10, Rue du Saint-Esprit
L-1475 Luxembourg
BP 112 L-2011 Luxembourg
Tél.: (+352) 46 19 19


Administration des Ponts et Chaussées

L’Administration des ponts et chaussées est chargée, dans les limites fixées par les lois et règlements, de travaux de génie civil pour compte de l’Etat.

L’Administration des ponts et chaussées a notamment les attributions suivantes :

pour compte de l’Etat

  • construction, entretien et modernisation du réseau de la grande voirie
  • gestion du trafic sur le réseau de la grande voirie et surveillance de la sécurité dans les tunnels
  • construction, aménagement et entretien de la voirie de l’Etat et de ses dépendances
  • établissement des permissions de voirie et exercice de la police de la voirie de l’Etat
  • surveillance et entretien des aménagements hydroélectriques de la Haute Sûre et de la Basse Sûre ainsi que des barrages et écluses du chenal navigable
  • mise en place et entretien de l’éclairage public du réseau de la voirie de l’Etat
  • entretien constructif et courant du chenal navigable et des berges de la Moselle canalisée et du port de Mertert
  • construction et entretien de certaines infrastructures de l’aéroport de Luxembourg.

pour le compte des communes, dans les limites tracées ci-dessus

  • réalisation de projets et surveillance des travaux sur le réseau de la voirie communale et de ses dépendances.

pour le compte de l’Etat et pour compte des communes

  • des analyses et essais de matériaux de construction
  • des travaux de géologie et de géologie appliquée
  • des opérations topographiques et photogrammétriques, dans le cadre de travaux de génie civil.

Publications

L’Administration des ponts et chaussées et ses différents services publient différents types de documentation:

Consultez des publications en ligne

http://www.pch.public.lu/publications/index.html

L’Administration des ponts et chaussées publie différentes cartes, cartes du réseau routier, cartes géologiques.

L’Administration des ponts et chaussées publie en parallèle avec la réalisation des grands projets de la voirie une documentation explicite qui reflète tous les travaux de préparation, de recherches historique, les différentes étapes de construction ainsi que les plans montrant les ouvrages lors de leurs mise en service.

Une partie de ces brochures peut être téléchargée au format pdf.

Consultez des photos en ligne :  http://www.pch.public.lu/gallery/main.php

Administration des ponts et chaussées
38, bvd de la Foire
L-1528 Luxembourg
Luxembourg
Tél: +352 2846-1100
 


Inventaire en ligne du patrimoine de vitraux au Luxembourg

L’inventaire en langue allemande encourage la recherche scientifique. La cellule de recherche sur les vitraux artistiques au Luxembourg et dans la Grande-Région présente un inventaire complet des vitraux sacrés et laïcs. Les églises et temples, les hôtels de ville, les hôpitaux, les hospices et des immeubles privés ont été recensés, l’artiste souvent identifié et datés. L’inventaire recense des œuvres de toutes les époques, pas exclusivement du XXe siècle.  Le module  « Gebiete » permet une recherche avancée sur les différents vitraux, toujours en rapport avec leur environnement, leur immeuble, leur localité. Des vues extérieures et intérieures donnent une vue d’ensemble.

Consultation de l’inventaire en ligne. http://www.glasmalerei-ev.net/

Dr. phil. Dipl.-Ing. Annette Jansen-Winkeln
Winkeln 66
D-41068 Mönchengladbach
Tel. +49 (0)2161-952767


Fonds du logement

Etablissement public  autonome  institué  par  la  loi  modifiée  du  25  février  1979  concernant l’aide  au logement, le Fonds pour le développement du logement et de l’habitat a pour missions :

  • l’acquisition et l’aménagement de terrains à bâtir ainsi que la construction de logements destinés à la vente et / ou à la location
  • la création de nouveaux quartiers de ville, de lieux d’habitat et d’espaces de vie
  • la réduction du coût d’aménagement des terrains à bâtir
  • la promotion de la vente des logements sur base d’un droit d’emphytéose et de superficie
  • l’agrandissement du parc public de logements locatifs.

Sur demande, des archives peuvent être mises à disposition de chercheurs.

Informations :

http://www.fondsdulogement.lu/fdl/accueil-fr-j_6

Ouvert : du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 ou sur rendez-vous.
74 Mühlenweg
L – 2155 Luxembourg
Tél : + 352 26 26 44 1


Société Nationale des Habitations à Bon Marché

Constituée en 1919, la Société Nationale des Habitations à Bon Marché exerce une activité de promoteur social spécialisé dans la construction de maisons unifamiliales et d’immeubles à appartements.

Depuis sa fondation, la SNHBM a construit quelque 8.600 logements dans différentes localités du pays, entre autres à Luxembourg, Esch-sur-Alzette, Differdange, Dudelange, Roodt-sur-Syr, Mamer, Schuttrange et à Junglinster.

Les maisons et appartements construits par la Société sont situés dans un environnement calme et verdoyant caractérisé par ses aires de jeux et espaces de verdure.

Les logements sont vendus en l’état futur d’achèvement à des personnes répondant à certains critères notamment de revenu et de fortune.

Consultez le rapport d’activité et des photos en ligne : http://www.snhbm.lu/index.php?p=0

Société nationale des habitations à bon marché
2b, rue Kalchesbrück
L-1852 Luxembourg